Démos, la musique classique à portée de tous

En février 2017, à l'initiative de M. Hugues Portelli, Sénateur-Maire, la ville d’Ermont s’associe à la Philharmonie de Paris et participera avec cinq autres villes du Val-d’Oise à Démos (Dispositif d’éducation musicale et orchestrale à vocation sociale), un projet à dimension nationale de démocratisation culturelle centré sur la pratique musicale en orchestre. La Municipalité donnera la possibilité de découvrir la musique classique, à travers l’apprentissage d’un instrument à cordes, à trente-deux enfants, élèves de CE1 ou CE2, n’ayant aucune pratique musicale et issus prioritairement des quartiers relevant de la politique de la ville.

Zoom sur ce projet pas comme les autres

Démos en quelques lignes

Démos est une expérience éducative centrée sur la pratique musicale collective et l’accès à l’univers de la musique classique. Ce projet donne à la musique classique toute sa place de patrimoine vivant dans notre société contemporaine, en élargissant les publics qui y ont habituellement accès et en favorisant une approche sensible par la pratique collective. L’originalité du projet est qu’experts du champ social et musiciens allient ainsi leurs compétences, leur capacité à transmettre et leur expérience musicale, pour former un encadrement éducatif complémentaire et adapté totalement inédit.

Depuis 6 ans, le projet Démos s’est développé. Inauguré en 2010 en Île-de-France, il a permis à 450 jeunes de s’initier à la musique classique. À l’issue de ces trois années d’expérimentation, la moitié des enfants ont intégré un conservatoire et 60 d’entre eux sont restés dans le dispositif Démos, notamment au sein d’un « orchestre avancé ». Fort de son succès, le dispositif s’est ainsi élargi de 2012 à 2015 à l’Aisne et l’Isère, regroupant ainsi 800 jeunes autour d’un projet visant à étendre la pratique musicale à tous. Cette deuxième phase du projet Démos s’est conclue en juin 2015 par un rassemblement des 800 enfants lors d’un week-end spécial qui leur a été consacré dans les nouveaux espaces de la Philharmonie de Paris.

Aujourd’hui le projet continue de grandir, et pour la 3e session de Démos, c’est 3 000 enfants qui seront touchés entre 2015 et 2018. Ce dispositif déjà déployé sur les départements du 92, 93, 94 et 75, l’est pour la première fois sur le territoire du Val-d’Oise et dans la ville d’Ermont.

Une pédagogie innovante

L’objectif est de permettre aux enfants sans aucune pratique musicale antérieure de s’approprier un patrimoine auquel ils n’auraient pas forcément eu accès et qui est encore souvent considéré comme l’apanage d’une élite. Un objectif rendu possible par une pédagogie innovante, centrée sur la pratique collective immédiate. Le but est à la fois culturel (découverte d’un univers, apprentissage d’un instrument), pédagogique (acquisition de la concentration, de la rigueur, des bases musicales), et social (jouer dans un orchestre, qui forme une mini société, c’est apprendre à vivre ensemble, s’écouter et s’exprimer).

Autre clé de voûte du projet : le partage des compétences entre musiciens et travailleurs du champ social (éducateurs, assistantes sociales, animateurs socioculturels…). Tandis que les musiciens se concentrent sur la pratique artistique, les travailleurs sociaux font le lien avec l’environnement des enfants, servent de relais auprès des familles. Au-delà de tout cela, Démos permet aux enfants de s’amuser et de prendre du plaisir en découvrant cet univers et montre que tout un chacun est capable de jouer d’un instrument.

Démos à Ermont

Le Conservatoire à rayonnement communal Jacques-Juteau, les centres socio-culturels et la Direction de l’Action Éducative de la ville d’Ermont s’associent afin de mettre en place ce grand projet. Pendant 3 ans, plus de 100 enfants répartis en 7 groupes de 16 enfants, dont deux à Ermont, deux à Taverny et un dans trois autres villes du Val-d’Oise (Bessancourt, Saint-Leu-la-Forêt et Franconville), recevront un enseignement musical et instrumental complètement gratuit, hors temps scolaire. À Ermont, les cordes seront à l’honneur et chaque élève pourra choisir l’instrument qui lui plait le plus parmi le violon, l’alto, le violoncelle ou la contrebasse. Un binôme de musiciens, dont un musicien d’orchestre, et un travailleur social (des Centres socio-culturels François- Rude et des Chênes) animeront deux séances par semaine, de 2 h chacune, en dehors du temps scolaire. Toutes les six semaines, les sept groupes d’enfants des six villes du département se réuniront pour une répétition en orchestre afin de préparer un récital, dirigé par un chef d’orchestre professionnel, qu’ils interpréteront tous ensemble sur le territoire valdoisien et également à la Philharmonie de Paris, dans une des splendides salles de ce nouveau bâtiment. Les cours consisteront en une alternance d’apprentissage technique de l’instrument, de séquences plus ludiques de chant, de percussions corporelles ou de sound-painting (langage gestuel) et d’un peu de solfège. La transmission sera essentiellement orale mais petit à petit des bases d’écritures musicales seront distillées. Un programme riche et varié qui, n’en doutons pas, fera naître de véritables vocations.



Le projet Démos offre une gratuité totale aux enfants. Le coût du projet, 260 000 € par an, est réparti entre l’État (45 %), les collectivités territoriales et la CAF (45 %) et le mécénat (10 %).
Le projet, mené en partenariat avec l’Orchestre de Paris et l’Orchestre symphonique divertimento, est parrainé par Lilian Thuram et sa fondation Éducation contre le racisme.

Renseignements
Centre socio-culturel des Chênes
9 rue Utrillo – 95120 Ermont
01 34 14 32 65

Centre socio-culturel François-Rude
Allée Jean de Florette - 95120 Ermont
01 34 44 24 60