Gestion différenciée


Zéro phyto à Ermont

La ville d’Ermont s’est engagée dès 2016 dans le zéro phyto, anticipant la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte réglementant l’usage de produits chimiques pour réguler les mauvaises herbes au 1er janvier 2017, en accord avec sa politique de développement durable. Des alternatives pour préserver la biodiversité (paillage des massifs, lutte intégrée*, installation de ruches…) sont en place depuis plusieurs années déjà. La prochaine étape consistera à introduire la gestion différenciée, un travail "sur-mesure" pour les différents espaces verts de la ville.

La mise en place de la gestion différenciée

La gestion différenciée est une nouvelle approche de la gestion des espaces verts, plus respectueuse de l’environnement, sans perte de qualité. Le principe est d’appliquer à chaque espace vert de la commune (parc, giratoires, écoles, massifs de voirie...) un mode de gestion le plus adapté, tenant compte de son utilisation, de sa situation… Ainsi pour certains, on choisira de maintenir une gestion assez classique, tandis que pour d’autres, on optera pour une gestion plus naturelle.

Accompagné par le Conseil d’architecture, d’urbanisme et de l’environnement du Val-d’Oise(CAUE), la ville d’Ermont a réalisé un diagnostic et mis en place un plan de gestion différenciée des espaces verts. La gestion différenciée renforcera la diversité de nos types d’espaces verts, favorisera la biodiversité et garantira une qualité esthétique.

Des prairies fleuries dès juin 2017

La première étape consistera, à titre d’essai, à délimiter des zones de prairies fleuries, également appelées « zones de fauches tardives », essentiellement aux abords des groupes scolaires, sur des petites surfaces. Favorables à la biodiversité, les prairies fleuries accueilleront une centaine d’espèces florales différentes (directement semées sur la pelouse existante), ce qui limitera les interventions des services de la ville qui pourront se consacrer à des tâches de désherbage manuel.
En fonction des résultats obtenus, le Service municipal des Espaces verts poursuivra son plan de gestion différenciée en 2018 sur d’autres zones.

* Méthode pour lutter contre les insectes nuisibles au végétal grâce à un échantillon d’insectes prédateurs qui s’attaquent aux insectes ravageurs (pucerons, cochenilles…), réaliser un entretien adapté à chaque espace.

Les particuliers sont également concernés
L’interdiction d’utilisation des produits phytosanitaires chimiques est fixée au 1er janvier 2019. À cette date, la mise sur le marché, la délivrance, l’utilisation et la détention de produits pour un usage non-professionnel seront interdits. C’est pourquoi les produits phytosanitaires ne sont plus vendus en libre-service aux particuliers depuis le 1er janvier 2017 (exceptés les produits de biocontrôle, à faible risque ou utilisables en agriculture biologique). Tout comme les propriétaires ou locataires doivent procéder au déneigement et déverglaçage devant leurs maisons (sur les trottoirs et banquettes jusqu’au caniveau) par temps de neige, l’entretien des trottoirs, le désherbage le long des murs de clôture, incombe à chaque riverain.