Le mot du Maire

Tous les éditos depuis avril 2014

 

Un point sur la petite enfance

L’accueil de la petite enfance est une des préoccupations constantes de la municipalité et un point a été fait ces jours-ci par l’équipe municipale pour évaluer l’offre de place aux familles.

Les établissements d‘accueil du jeune enfant de la commune ont une capacité de 185 places en temps plein: elles se répartissent entre les 70 places de la crèche familiale des Marmousets, les 45 places du multi-accueil des Gibus, les 30 places du multi-accueil des Bouquinvilles, et les 40 places du multi-accueil À petits Pas.

Ces quatre espaces ont permis d’accueillir 369 enfants à temps plein ou partiel en 2015.
À ces espaces publics il faut ajouter la micro-crèche d’entreprise de la gare d’Ermont-Eaubonne (10 places) et les 143 assistantes maternelles indépendantes, agréées par le département et participant au relais d’assistantes maternelles de la commune, dont la capacité d’accueil est de 400 places.

Cette offre de places s’avère insuffisante, notamment pour les enfants de moins de 18 mois. De surcroît, la population des assistantes maternelles est vieillissante et risque de poser des problèmes de renouvellement. Il faut donc prendre rapidement des initiatives pour répondre à la demande des familles.

Une première réponse serait de construire de nouvelles crèches collectives. Même avec l’aide de la Caisse d’allocations familiales, le coût d’une crèche pour la commune, hors investissement, serait de 600 000 euros par an de dépenses de fonctionnement, ce qui est hors de portée des finances communales.
Reste la seconde solution, qui a notre préférence, qui est de mettre à disposition d’entreprises ou d’associations des locaux municipaux afin d’y installer des crèches privées ou des maisons d’assistantes maternelles, qui pourraient bénéficier elles aussi de l’aide de la Caisse d’allocations familiales. La commune dispose de plusieurs locaux capables d’accueillir de tels équipements et va donc rencontrer les mois prochains les partenaires susceptibles d’y investir.

L’objectif de la municipalité est de répondre rapidement à cette demande urgente des familles.

Hugues PORTELLI, votre Maire