Le mot du Maire

Tous les éditos depuis avril 2014

 

Esprit sportif


Avec ses quatre stades, ses deux piscines, ses cinq gymnases, Ermont dispose d’équipements sportifs qui permettent de répondre à tous les types d’activités sportives, qu’elles soient associatives, scolaires ou de loisirs.

Bien sûr, cette mise à disposition suppose un effort permanent d’entretien des équipements qui peut aller jusqu’à la réfection, voire la reconstruction complète lorsqu’il s’agit de sites anciens. Le complexe Berthelot a été rénové le premier, qu’il s’agisse de la piscine ou des courts de tennis couverts.

 C’est au tour du complexe Raoul-Dautry, le plus ancien du département, de faire l’objet d’une modernisation intégrale, qui se traduira non seulement par une rénovation de certains équipements (comme les courts de tennis couverts), voire leur remplacement complet (comme le terrain de football ou la piste d’athlétisme), mais aussi la refonte de tous les autres espaces (de la salle de judo aux terrains voués au sport de loisirs ou à la détente), voire la construction d’équipements destinés à de nouvelles activités (comme les terrains de padel tennis). L’objectif de cette modernisation est d’offrir à ce quartier très urbanisé un espace destiné aussi bien aux activités associatives qu’au sport scolaire et à la détente. Elle doit permettre de synthétiser l’offre sportive sur la commune au profit de tous les habitants. Conduite en concertation avec les associations sportives et les différents types d’usagers, cette rénovation débutera dès cette année et s’étalera sur cinq ans compte tenu de son coût financier et de la nécessité de mobiliser des aides du département et de la région.

Raoul-Dautry ne sera pas le seul équipement à bénéficier d’une rénovation complète. L’ensemble Rébuffat a lui aussi commencé son rajeunissement. Comme pour tout bâtiment, c’est le toit qui a été rénové en premier et dans les années à venir les autres équipements de ce complexe seront restaurés.

Enfin une réflexion va être lancée sur la rénovation du stade Renoir, très utilisé et qui lui aussi commence à sentir le poids des ans.

Si l’on ajoute le fait qu’à travers les syndicats intercommunaux auxquels elle participe, la commune d’Ermont a co-financé la rénovation de la piscine des Bussys, du gymnase du lycée Gustave-Eiffel ou de celui du lycée Van Gogh, c’est un effort financier considérable que le contribuable ermontois fournit pour ses équipements sportifs. Ceux-ci fonctionnent grâce au travail des services municipaux mais aussi des nombreuses associations sportives locales et de leurs bénévoles. Ils constituent, avec les activités culturelles, l’un des deux piliers de la vie ermontoise, en permettant à tous les âges et à tous les milieux de s’épanouir et de mieux vivre ensemble.

Hugues PORTELLI, votre Maire