La tribune du conseil municipal

Tribune de la majorité municipale Ensemble Vivons Ermont


Bonne année 2018 à Ermont !


En ce début janvier, la Majorité Municipale Ensemble Vivons Ermont vous souhaite à toutes et à tous une très belle et heureuse année 2018, qu’elle puisse voir vos vœux les plus chers se réaliser.

Cette année qui commence est l’occasion de se pencher sur les principaux événements et activités que la Municipalité vous propose jusqu’aux prochaines vacances d’été.

Nos seniors pourront se rendre au thé dansant organisé dès janvier, participer aux différents ateliers qui leur sont réservés (multimédias, travail sur la mémoire, etc.) ou assister à des conférences dont les thématiques les touchent plus particulièrement (santé, lien social, etc.).
Le Centre Communal d’Action Sociale proposera quant à lui trois nouveaux ateliers en direction de nos aînés : un atelier « cirque » qui leur permettra, au travers d’exercices ludiques de jonglage, d’équilibre, de fabrication de matériel, entre autres, de travailler leur motricité et leur coordination, de stimuler leur imagination et leur mémoire ; un atelier pour présenter et promouvoir le bénévolat associatif ; et enfin un atelier cuisine.

Sur un autre plan, les deux Centres Socio-culturels ainsi que la Maison de Quartier des Espérances proposeront, outre leurs activités quotidiennes habituelles, un repas partagé « galette des rois » (janvier), mettront en œuvre leur Projet de Développement Culturel avec le groupe scolaire V. Hugo en février autour du thème de la comédie musicale et le spectacle recouvrant l’ensemble du Projet de Développement Culturel aura lieu en juin, ils organiseront en mars la Journée de la Femme avec de nombreux rendez-vous pour les Ermontois, sans oublier les traditionnelles fêtes de quartiers.

Les six premiers mois de 2018 seront également l’occasion des échanges scolaires entre les élèves d’Ermont et ceux de Loja (Espagne) et de Lampertheim (Allemagne) et de l’organisation des Olympiades sportives pour les écoles élémentaires et maternelles (février). 

Parmi les autres événements marquants : le Forum du service civique en janvier, les deux « Ciné petit-déj » au Théâtre Pierre-Fresnay (février et avril), l’organisation d’un nouveau Forum Contributif Développement Durable en mars, la Nuit de l’Eau (mars également), sans oublier, bien sûr, les rendez-vous traditionnels auxquels vous vous rendez toujours nombreux : la Fête du Développement Durable, la Fête de la Jeunesse et les portes ouvertes des Serres Municipales. À noter une nouveauté : une fête commune à tous les Conseils de Quartiers d’Ermont qui prendra la forme d’une soirée Guinguette et qui se déroulera en juin au Parc Beaulieu.

Le groupe de la majorité municipale


Liste Générations Ermont


L’avenir du stade Raoul Dautry mal engagé


Depuis une décennie, notre groupe met en avant la nécessité de réhabiliter le stade Raoul Dautry, dans le quartier Ermont-Eaubonne. Il joue en effet plusieurs rôles, à la fois pour les pratiques sportives nombreuses et variées mais aussi dernier espace vert dans une zone de la ville qui s’urbanise fortement.

Pourtant, par manque d’entretien, le stade s’est lentement dégradé. Aujourd’hui, les deux tribunes sont fermées pour raisons de sécurité et les bâtiments ne sont plus viables. Pire, la municipalité a vendu, il y a 10 ans, une parcelle du stade à un promoteur privé. Cette parcelle empiétait sur la piste d’athlétisme et la construction aurait causé une disparition d’espaces verts. Le projet privé ne s’est toutefois pas réalisé et de nombreuses fois nous avons proposé que la commune récupère ce terrain.

Loin de nous écouter, la municipalité a procédé à un échange de parcelles avec le promoteur. Désormais le projet privé sera implanté sur le deuxième terrain de football, à l’arrière des terrains de tennis couvert ! Ce seront donc la piste d’athlétisme et le terrain de football qui disparaîtront ! Pire encore, la municipalité prétend que les parcelles échangées ont la même valeur, ce qui est faux puisque la commune récupère un terrain laissé à l’abandon par le promoteur depuis 10 ans où se situe l’ancienne piscine qu’il faudra détruire, aux frais du contribuable. Le promoteur hérite lui d’un terrain plat et plus aisé pour une construction.

C’est sur la base d’un échange de parcelle aussi polémique que la Mairie s’engage enfin à lancer une opération de réhabilitation du stade. Pour notre part nous pensons que c’est un projet mal engagé. La réhabilitation d’un stade ne peut se faire sur la base de son amputation, de la disparition de terrains de sport ! Nous réclamons donc, à nouveau, une large concertation sur ce dossier afin que les usagers et les clubs sportifs puissent réellement participer au projet.

Alain Fabre, Nicolas Tcheng, Raymond Boyer, Jean-claude Lucchini
Groupe Générations Ermont
Contact : ermontps(at)gmail.com


 Tribune d'Olivier Clément


Quand faut y aller, faut y aller !


Pour cette nouvelle année, souhaitons nous le meilleur qui puisse nous arriver. Bien sûr, pour certains, elle pourrait bien être moins bonne que pour d’autres, mais cela ne doit pas nous empêcher d’avancer même si parfois ça peut devenir difficile. La tradition veut que nous prenions de « bonnes » résolutions en son début, et nous savons tous qu’elles ne tiennent qu’un certain temps, surtout quand on place la barre un peu haut.

C’est pour ça que je vous propose que nous prenions de « bonnes » résolutions tempérées, modestes ou en tous cas que nous pourrons suivre sans mal. Par exemple, penser (non pas tous les jours mais de temps en temps) à ceux qui ont une année moins facile et, dans la mesure du possible, essayer de les aider. L’idée c’est un peu de faire sa B.A. régulièrement. Vous me direz que le truc de la B.A. c’est un peu désuet. Que nenni ! Vous répondrai-je. Rien que relever la tête et regarder son voisin en face pour lui dire bonjour c’en est une et c’est très positif. S’arrêter une minute pour proposer un petit coup de main à quelqu’un qu’on trouve dans l’embarras sur son chemin c’en est une autre. C’est un choix que nous pouvons tous faire en ce début d’année et cela a plein d’avantages. Tout d’abord ce n’est pas difficile et donc nous serons tous fiers d’avoir suivi consciencieusement notre résolution, et être fier de soi améliore nettement la vie. Ensuite, mais je suis sûr que vous l’avez déjà constaté, faire plaisir nous donne du plaisir, aider nous aide à nous sentir bien, cela nous rempli de satisfaction. Alors pourquoi s’en priver ? En plus de tout cela, nous pouvons facilement admettre que dans une communauté, notre ville par exemple, plus ses membres sont bienveillants les uns envers les autres, plus l’ambiance générale est bonne et plus il y fait bon vivre. Et plus il y fait bon vivre plus ses membres ont tendance à être bienveillants et ainsi de suite.  C’est l’effet boule de neige du bonheur.

Certains d’entre vous sont en train de se dire : « ça y est, il est parti vivre chez les bisounours le boy-scout de service ! ». Peut-être, et pourquoi pas ?
Qui oserait me reprocher d’espérer, pour cette année 2018, un monde de bisounours à l’attitude boy-scout ?
Après tout, on fait les vœux qu’on veut ! Et de tout cœur je vous le souhaite à tous, ce monde.

Bonne année.

Posez vos questions, proposez vos idées en écrivant à proposition.ermont(at)gmail.com

Olivier CLEMENT