Partager sur Google+Partager par e-mail

L’Espagne et la Belgique de 1870 à 1920

Théâtre Pierre-Fresnay

Lundi 11 mars à 14h

Par Florence Varlot

L’effervescence artistique qui touche l’ensemble de l’Europe est particulièrement visible en Belgique. Nombreux sont les artistes d’avant-garde qui se retrouvent à Bruxelles. La peinture et l’architecture sont les domaines les plus représentatifs de cette créativité incroyable.

En Espagne, toute une génération de créatifs aux alentours de 1900 est tombée dans l’oubli, excepté Picasso, Miró, Dali et Gris. Cette génération dite de « 98 » prône l’ouverture tout en respectant les fondamentaux nationaux et les particularismes.

L’ART PICTURAL BELGE

Entre faits historiques et diverses tendances artistiques, plusieurs peintres seront mentionnés lors de cette première séance : Alfred Stevens (1823-1906), remarqué par Napoléon III, devient le peintre des mœurs du Second Empire. L’avènement de l’impressionnisme le rendra plus sensible aux effets de lumière et à la couleur.
F. Rops (1833-1898), peintre graveur et illustrateur, travaille pour des auteurs symbolistes. Réaliste dans ses paysages, il est surtout connu pour ses œuvres sataniques et des compositions quelque peu érotiques.

Téléchargez le bulletin d'abonnement au cycle de conférences

  • Lieu

  • Théâtre Pierre-Fresnay
    3 rue Saint-Flaive Prolongée
    95120 Ermont

    01 34 44 03 80

    Accès handicapés : oui

  • Tarifs

  • Abonnement : 31 €
    Séance : 7,50 €

Retour à la liste