Partager sur Google+Partager par e-mail

Que faire de ses vêtements usagés ?

Entre points d’apport volontaire (bornes) ou associations, les idées ne manquent pas. Qu’ils soient abîmés ou non, en cuir, laine ou en tissu, tous vos vêtements ont le droit à une deuxième vie. 

Bornes textiles

Dans le cadre de son Agenda 21, la Ville a installé, en partenariat avec le Syndicat Emeraude, des bornes textiles sur son territoire.

 
  • Allée des Horizons
  • Rue Pierre Loti
  • Rue du Stand
  • Route de Franconville
  • Rue du Syndicat (parking)
  • Rue du 18 juin
  • Rue Edouard-Branly (parking)
  • Rue Jean-Jaurès (parking)
  • Rue Louis Savoie (au niveau du 254)
  • Gare Gros Noyer / Saint-Prix 
  • Marché Saint-Flaive 
  • Rue Berthelot (parking)
  • Rue Jean Mermoz (parking)
  • Gare d’Ermont-Eaubonne (près du parking PIR)
  • Chaussée Jules-César
 

Autres points de localisation de bornes éco-textiles sur la commune.

Que puis-je déposer dans ces bornes ?

  • Tous les vêtements homme, femme et enfant,
  • Le linge de maison ou d’ameublement (draps, couvertures, nappes, rideaux),
  • Les chaussures et articles de maroquinerie.

Comment déposer dans ces bornes ?

  • Déposer en sacs bien fermés (éviter les sacs volumineux max 50 litres)
  • Privilégier les chaussures entrelacées par paire
  • Donner des vêtements propres et secs, usagés ou non

    Attention : les articles déposés mouillés, même s’ils sont juste humides risquent de contaminer tous les autres et de générer de la moisissure, rendant leur valorisation impossible.


Que deviennent les dépôts ?

Une fois déposés dans les points d’apport volontaire, les textiles et chaussures sont d’abord triés puis selon leur état, soit réutilisés dans leur fonction première (revente en boutique de seconde main en France ou à l’étranger), soit recyclés. Selon les matières, ils sont découpés, défibrés, broyés ou effilochés pour retourner à l’état de matières ou de fibres ce qui permet de fabriquer de nouveaux produits. 

+ d'infos sur le site : www.refashion.fr
 

Associations ?

À Ermont, il existe des associations qui reprennent les vêtements en bon état, les réparent, et les donnent ou les revendent à prix modiques. N’hésitez pas à contacter directement l’Antenne locale de la Croix-Rouge, du Secours populaire ou l’Équipe Saint-Vincent (logée dans le centre paroissial).