Partager sur Google+Partager par e-mail

Le mot du Maire

Tous les éditos depuis avril 2014

Ermont, comme toutes les communes de France, a subi un été particulièrement chaud, marqué même par des épisodes de canicule d’une intensité jamais atteinte.

Le changement climatique, que nous subissons et dont nous tentons de limiter les développements et les effets, y compris au niveau local à travers de nombreuses actions de notre agenda 21, nous oblige à prendre des mesures plus radicales et plus durables.

L’une d’elles est de se protéger plus efficacement contre la chaleur. De toutes les mesures préconisées, la seule efficace à long terme est la protection végétale. Lors de la visite des écoles au début de la première vague de chaleur et alors que l’année scolaire n’était pas encore terminée, nous avons constaté que les bâtiments protégés par des rideaux d’arbres avaient une température ambiante beaucoup plus faible que les autres. J’ai donc décidé que des centaines d’arbres seront plantées cet hiver dans les écoles de la ville à la fois pour protéger les classes et pour abriter les cours d’école.
Il en sera fait de même dans les parcs et terrains de sport de la ville.

Afin que ces plantations, qui s’ajouteront aux milliers d’arbres plantés sur Ermont ces dernières années, ne soient pas un coup d’épée dans l’eau, l’arrosage automatique sera développé ainsi que la protection des arbres contre les dégradations de toute sorte dont ils sont victimes.

La seconde mesure sera de développer la captation de l’eau pluviale, notamment lors des épisodes orageux qui sont devenus très fréquents, non seulement dans l’espace et les bâtiments publics, mais aussi dans les propriétés privées, y compris en adaptant le plan local d’urbanisme. Il ne s’agira plus de capter l’eau pour éviter les inondations et de la renvoyer ensuite dans le circuit d’assainissement, comme le font aujourd’hui les bassins de rétention, mais de la conserver comme réserve d’eau pour l’usage domestique ou collectif.

À ces mesures pratiques devront s'ajouter, en les intensifiant, les mesures préventives, notamment pour protéger les personnes vulnérables face à la chaleur et à la pollution.

La chaleur a des effets immédiats mais surtout décalés sur les jeunes enfants, les personnes âgées ou malades et la pollution frappe notamment toutes les personnes sujettes à des difficultés respiratoires (asthme, etc.). La prévention médicale et les maisons de santé sont des rouages essentiels pour ces missions de proximité.

Voilà autant de pistes sur lesquelles la municipalité s’engage dès à présent et pour lesquelles elle appelle tous les habitants de bonne volonté à s’investir car nous sommes tous concernés.
 

Hugues PORTELLI, votre Maire