Partager sur Google+Partager par e-mail

Les actions de la Municipalité et de ses services

Un site internet accessible

Depuis 2008, le site internet de la ville est devenu accessible aux personnes ayant une déficience visuelle et/ou auditive et qui ont recours à des technologies adaptées pour recevoir ou diffuser de l'information.

En 2015, la mairie a mis en place sur son site internet un dispositif, Acceo, permettant aux personnes malentendantes ou sourdes de contacter la mairie par téléphone ou sur place grâce à l'intervention à distance et en direct, d'un e-transcripteur (réalisant du sous-titrage en temps réel) ou d'un vision-interprète en Langue des signes française(LSF).
En février 2016, l'Union départementale des CCAS du Val d'Oise a décerné le premier prix de l'innovation sociale au CAS d'Ermont pour le lancement de ce dispositif.

Des actions culturelles

La culture, au cœur du projet de la Municipalité, doit être accessible au plus grand nombre. En prenant en compte les besoins des personnes en situation de handicap, en veillant à favoriser un meilleur accès de l'ensemble des publics à la culture et aux pratiques artistiques, la Municipalité, avec l'ensemble des services culturels, est fidèle à l'une de ses missions premières.
L'ensemble des services culturels, que sont le Conservatoire à rayonnement communal Jacques-Juteau, la médiathèque intercommunale André-Malraux et la bibliothèque annexe, ont toujours veillé à faciliter l'accès des personnes en situation de handicap aux différents domaines artistiques.

  • Gratuité pour les accompagnateurs

Le 9 avril 2015, le Conseil municipal a instauré le principe de la gratuité pour les accompagnateurs des personnes en situation de handicap lors des différentes activités culturelles, sportives et de loisirs organisées par la commune sur son territoire.
Faciliter et améliorer la vie des personnes en situation de handicap au-delà des obligations règlementaires est un engagement fort.

  • MESH et le conservatoire Jacques-Juteau

Accéder à un enseignement ou à une pratique musicale adaptée, près de chez soi et en milieu "ordinaire", c'est ce que propose l'association MESH (Musique Et Situation de Handicap) à toute personne en situation de handicap, quel que soit son handicap, quel que soit son souhait musical.
Dans le cadre du réseau départemental coordonné par cette association, le conservatoire Jacques-Juteau s'est orienté vers un mode de fonctionnement privilégiant l'adaptation du système pour intégrer tous les élèves dans un dispositif général souple. Le conservatoire accueille les personnes en situation de handicap,dans les mêmes cursus que les autres élèves ou dans des cursus modifiés pour répondre à leurs besoins spécifiques.

  • L'école de théâtre

L'école de théâtre accueille aujourd'hui plusieurs personnes en situation de handicap, dans les mêmes cours que les autres élèves, avec une pédagogie adaptée pour répondre à leurs besoins spécifiques.

  • Le théâtre

Le Service culturel participe également au Festival régional Orphée & Viva la vida qui vise à changer le regard sur le handicap. Par ailleurs, le Service culturel collabore régulièrement avec des troupes de comédiens composées en partie de personnes en situation de handicap et accueille des adolescents de l'IME Le Clos fleuri lors des spectacles.

Le théâtre Pierre-Fresnay est équipée d'un ascenseur qui le rend accessible aux personnes en situation de handicap.

  • Le dispositif Daisy

Les médiathèques du réseau de Val Parisis développent des collections et des services destinés aux personnes handicapées.
Depuis fin 2016, en partenariat avec l'association Valentin Haüy, elles mettent à disposition du public plus de 1 200 livres audio, permettent un accès illimité à la bibliothèque numérique Éole et prêtent des appareils de lecture spécialisés, simples d'utilisation… : le dispositif Daisy est adapté aux besoins des personnes empêchées de lire du fait d'un handicap (visuel notamment).

  • Des livres en gros caractères et des livres audio sur CD

La médiathèque met également à la disposition du public déficient visuel des livres en gros caractères et des livres audio sur CD.

  • Le portage de livre à domicile (réservé aux personnes à mobilité réduite à partir de 60 ans)

La Municipalité et le CCAS remplissent, à l'égard des seniors, une mission de développement du lien social. L'ensemble des activités et services développés ou soutenus, a pour objectif de permettre aux personnes âgées de bien vivre dans leur commune, individuellement, en groupe et avec toutes les générations.
Le portage de livres à domicile a été mis en place en partenariat avec la médiathèque intercommunale André Malraux afin de sortir les seniors à mobilité réduite de leur isolement et de leur permettre d'avoir accès aux services de la médiathèque.
Les médiathèques proposent également un portage régulier de livres et autres documents dans les maisons de retraite et EHPAD.

Des ateliers au Service municipal Jeunesse

  • La Direction de la Jeunesse et des Sports propose, tous les 15 jours, un atelier pour les jeunes handicapés. Au cours de cet atelier, différentes actions sont menées : sortie piscine, atelier peinture…
  • Les ateliers de musiques actuelles de l'Espace Jeunesse, AMAEr, ouvertes aux personnes porteuses de handicap, réalisent des actions de sensibilisation auprès des élèves de l'IME le Clos Fleuri.

Espace Jeunesse
Espace Loisirs Jeunes
37 bis rue Maurice Berteaux - 95120 Ermont
01 34 44 10 36 ou 01 34 44 27 29

Le Conseil Municipal d'Enfants et de Jeunes (CMEJ)

Afin d'améliorer le quotidien de la vie des personnes en situation de handicap, l'association Les bouchons d'amour (parrainée par Jean-Marie Bigard) nous invite au ramassage et au recyclage des bouchons en plastique en faveur des personnes en situation de handicap. La collecte permet ainsi d'acheter des fauteuils roulants. Aussi, des bacs de collectes sont mis à disposition des élèves, parents, enseignants et personnel dans le hall de chaque établissement scolaire. Les bouchons sont récupérés par le CMEJ puis transmis à l'association.

L'accueil de la Petite Enfance

Les crèches accueillent des enfants porteurs de handicap, sous réserve que ces handicaps puissent être pris en charge par les professionnelles. L'objectif est de conserver un accompagnement de l'enfant de qualité, compatible avec la vie en collectivité ou avec l'accueil par une assistante maternelle de la crèche familiale.
Par ailleurs, les agents des structures sont progressivement formés à l'accueil des enfants handicapés.

L'accueil dans les écoles

  • Pour assurer l'accueil des enfants en situation de handicap en milieu scolaire ordinaire, un matériel spécifique est parfois nécessaire. Ce matériel est prêté par l'Education nationale qui propose, dans le cadre du plan Handiscol, de le mettre à disposition des communes.
    Ainsi la commune et l'Education nationale ont signé une convention de prêt et de dépôt de matériels pédagogiques adaptés à l'usage collectif.
  • Une Unité localisée pour l'inclusion scolaire (ULIS), avec une enseignante dédiée, accueille jusqu'à douze enfants à l'école élémentaire Alphonse-Daudet. Les enfants sont répartis dans des classes de différents niveaux.
  • Depuis fin 2016, une unité d'enseignement maternelle (UEM) pour enfants autistes a ouvert à l'école maternelle Alphonse-Daudet grâce au partenariat entre la ville d'Ermont, l'Éducation nationale, l'Agence régionale de santé (ARS) et l'Association pour adultes et jeunes handicapés (APAJH). 7 enfants valdoisiens sont ainsi scolarisés en école ordinaire et bénéficient d'accompagnement et de soins. L'objectif est de pouvoir intégrer une classe collective à l'issue des trois années d'accompagnement.
    Selon le handicap, une Auxiliaire de vie scolaire (AVS) peut être mise à disposition pour accompagner l'enfant. Cette aide nécessite la mise en place d'un Projet personnalisé de scolarisation, par la Maison départementale du handicap (attention le délai d'instruction de la demande des familles par la MDPH peut prendre plusieurs mois).

L'accueil dans les accueils de loisirs

Selon le handicap, une personne supplémentaire peut être mise à disposition pour accompagner l'enfant. Actuellement, c'est le cas dans les accueils de loisirs Louis Pergaud et Victor Hugo.
Afin de préparer l'arrivée de l'enfant, des échanges sont prévus entre les parents et l'équipe éducative de l'accueil de loisirs. Un accueil en douceur est également privilégié les premiers jours (en demi-journées par exemple).
Par ailleurs, les directeurs ALSH ont participé à la formation « Accueil du public handicapé » dispensé par le CNFPT, la DDJS et les CEMEA.
Des rencontres sont aussi organisées chaque mois entre les enfants des Accueils de loisirs Paul-Langevin et Eugène-Delacroix et quelques jeunes de l'Institut médico-éducatif Le Clos fleuri.

Le Sport

  • Depuis plusieurs années, la Municipalité et le Conseil ville-handicap, en partenariat avec les associations des boulistes d'Ermont et l'APAJH du Val-d'Oise, organisent un tournoi de pétanque pour tous en septembre au Complexe sportif Raoul-Dautry. Ce rendez-vous annuel remporte chaque année un grand succès avec une centaine de participants présents.

L'Institut médico-éducatif (IME) Le Clos Fleuri, association APAJH 95, organise chaque année la journée de la motricité pour tous en novembre, en collaboration avec la mairie d'Ermont. Plus de 100 enfants handicapés et polyhandicapés venant d'une dizaine d'établissements spécialisés d'Île-de-France se retrouvent autour d'activités physiques adaptées (mini-tennis, boxe, parcours-fauteuil...).

  • Enfin, la mairie attribue gratuitement des créneaux horaires dans les gymnases pour l'IMPRO Ermont les Sources, institut médico-professionnel situé à Ermont.
  • Les marchés publics et les personnes handicapées

    Dans le cadre de ses procédures d'achats de fournitures de bureau et de produits d'entretien, la Municipalité travaille régulièrement avec des ESAT (Etablissements et Service d'Aide par le Travail). Un ESAT (anciennement Centre d'Aide par le Travail - C.A.T.) est une structure de travail adapté, dans laquelle des personnes en situation d'handicap exercent une activité professionnelle dans des conditions de travail aménagées, et bénéficient d'un soutien médico-social et psycho-éducatif. C'est un établissement médico-social ayant des activités à caractère professionnel. Il remplit plusieurs missions à l'égard des personnes accueillies :

    • faire accéder par le travail à une vie sociale et professionnelle ;
    • rendre autonome par le travail ;
    • aménager la structure et les conditions de travail pour les rendre accessibles et très proches du milieu ordinaire de travail ;
    • développer des activités à caractère professionnels diverses visant à améliorer les capacités professionnelles individuelles de la personne handicapée ;
    • permettre l'épanouissement psychologique, intellectuel et social ;
    • offrir des soutiens médico-sociaux et éducatifs (maintien des acquis, ...) pour favoriser l'épanouissement personnel ;
    • organiser des activités de loisirs, d'ouverture sur l'extérieur, d'initiation à la vie quotidienne.

    Sensibilisation et prévention

    Tout au long de l'année, le Pôle Handicap du Centre communal d'action sociale sensibilise les Ermontois à travers des actions en lien avec ses partenaires.

    • La journée de l'audition, organisée tous les deux ans par la Municipalité, propose une exposition, une conférence présentée par un médecin gériatre, des dépistages et un spectacle pédagogique en direction des collégiens.

    Le flashmob, réalisé avec le Conseil ville handicap en partenariat avec le Conseil des seniors, les seniors de la résidence Jeanne-d'Arc, l'association Handisport Basket, le lycée Gustave-Eiffel, l'IME le Clos Fleuri et le Service d'accompagnement à la vie sociale au centre commercial Cora, rencontre un vif succès chaque année.

  • Le lycée professionnel Gustave-Eiffel, porteur d'initiative sur les thèmes du handicap et de la solidarité, sensibilise les jeunes au handicap.
  • Un programme de mise en accessibilité

    Afin de mettre aux normes les bâtiments communaux recevant du public, la mairie d'Ermont a mis en place un agenda d'accessibilité programmée sur 9 ans, estimé à plus de 2,5 M d'euros.
    Les travaux concernent les cheminements intérieurs et extérieurs (allées, accès…), les entrées (installation de rampe), les accès (escaliers, ascenseurs), la signalétique, les sanitaires…

    Les priorités de la Municipalité
    Les bâtiments suivants, répartis sur la ville, sont ou seront mis aux normes :

    • 4 établissements scolaires : Jean-Jaurès, Maurice-Ravel, Alphonse-Daudet et Victor-Hugo 1
    • 3 complexes sportifs dont le Complexe Marcellin-Berthelot, qui est déjà accessible, et Gaston-Rébuffat
    • L'ensemble des accueils de loisirs
    • Les crèches
    • 6 gymnases
    • Le Théâtre Pierre-Fresnay, équipé d'un ascenseur permettant l'accès à la salle du théâtre depuis 2011
    • Les 2 centres socio-culturels et la maison de quartier
    • L'Espace Jeunesse
    • L'espace municipal de l'Arche

    Par ailleurs, tous les nouveaux projets (bâtiments, logements, voirie) intègrent l'accessibilité (lorsque la situation le permet), à l'instar des dernières réalisations : Maisons de santé, Accueil de loisirs Louis-Pasteur, Épicerie sociale. La ville profitera de la restauration de l'Accueil de loisirs Victor-Hugo pour installer un ascenseur qui desservira les différents niveaux de l'école.

    Des accès facilités
    Les ateliers des Services Techniques ont équipé tous les escaliers des bâtiments de bandes podotactiles et de nez de marche fluorescents (plus de 1 788 m au total), et peint les contremarches.
    Entre 2017 et 2018, toutes les rampes des bâtiments seront mises aux normes, puis la signalétique sera étudiée.

    D'autres actions sont menées régulièrement sur la voirie. La dernière en date étant l'aménagement du trottoir au croisement des rues de l'Eglise et du Docteur Chabry.
    Enfin, la commune dispose de 66 places dédiées aux personnes handicapées.